Institut Pinsons, engagé dans le « presque » Zéro Déchet !

A l’Institut Pinsons, nous sommes engagés dans une réduction globale des déchets et nous vous expliquons pourquoi ! Car non le Zéro déchet ne s’arrête pas au goûter ! 🙂

Institut-Pinsons-ZeroD

Le Zéro-quoi ?

Le Zéro Déchet c’est une démarche active dont l’objectif est de réduire nos déchets de manière progressive,  car nous le savons et le voyons, nos déchets s’accumulent et polluent notre planète.

Cela se traduit par l’adoption de petits gestes quotidiens : par exemple, trier ses déchets, réparer un vieil appareil (plutôt que d’en racheter un), avoir une gourde en inox (plutôt que d’acheter des bouteilles en plastique), utiliser des lingettes lavables et réutilisables (plutôt que des lingettes jetables)… en somme, il s’agit d’opter pour le durable (en enlevant le terme « consommation »).

Béa Johnson, une française qui vit aux USA et instigatrice du mouvement « zero déchet » nous dit :

« Refusez ce dont vous n’avez pas besoin ; réduisez ce dont vous avez besoin ; réutilisez ce que vous consommez ; recyclez ce que vous ne pouvez refuser, réduire ou réutiliser ; et compostez le reste. »

De nombreux individus et de nombreuses villes s’y sont déjà mis, de San Francisco [1] à Shikoku [2] au Japon en passant par Masdar [3] aux Emirats Arabes Unis, Roubaix [4] en France ou encore Capannori [5] en Italie !

hands-1476198_1920

Alors pourquoi faire le choix du Zéro Déchet ?

En France, Jérémy Pichon et Bénédicte Moret nous expliquent dans leur livre Famille presque Zéro Dechet – Ze guide  :

« A l’heure actuelle, […] nous épuisons nos ressources. Chaque année, nous vivons à crédit à partir du mois de juillet environ. A ce niveau-là, le bio n’est plus une question d’être bobo ou pas. Le zéro déchet n’est pas une lubie passagère d’écolo […] Nous sommes dans l’obligation de changer de mode de vie […] c’est une occasion de faire un choix de vie et de société. »

Le Zéro Déchet n’a rien de révolutionnaire, il s’agit de repenser nos besoins pour définir ceux qui nous sont essentiels.

Le Zéro Déchet à l’Institut Pinsons!

A l’Institut Pinsons, nous sommes sensibilisés à cette question et nous pensons important que les enfants le comprennent aussi.

Les enfants, par imitation, prendront conscience de l’importance de réduire les déchets et lutterons consciemment contre le gaspillage. Par exemple, ils remarqueront que nous utilisons peu -ou pas- d’emballage pour les produits que nous consommons et utilisons, que les matériels choisis pour les activités sont sains et pour la plupart confectionnés sur place, et qu’avec les quelques épluchures de légumes bio de nos repas, préparés à partir de produits bruts (et achetés avec eux sur le marché, en vrac dans des épiceries bio et/ou en direct chez les producteurs) les enfants utiliseront le compost, qui servira également pour le jardin pédagogique.

Ainsi, nous ne proposons pas d’ateliers occasionnels dits éducatifs, au-delà d’une application anecdotique, les enfants de l’Institut Pinsons sont invités à participer à des petits objectifs quotidiens, évidemment tous ces défis sont positifs, ils vivent le « zéro déchet », non comme une obligation mais parce qu’ils savent expliquer pourquoi .

cailloux coeur

Et comme nous pensons « global », ils arrosent les plantes avec le récupérateur d’eau de pluie, ils utilisent des éponges, des serviettes et des lingettes en tissus, leur vaisselle est durable et sans Bpa.

Et pour que toutes les familles participent aux divers défis « zéro déchet » nous organiserons au cours de l’année, des conférences et des soirées spéciales !

Parce que nous partageons nos sources, pour aller plus loin :
[1] https://www.youtube.com/watch?v=Cg3OA1s8-SI
[2] https://www.1001infos.net/maroc/objectif-zero-dechet-pour-la-ville-de-shikoku-au-japon.html
[3] http://www.consoglobe.com/masdar-une-ville-durable-dans-le-desert-cg
[4] http://www.roubaixzerodechet.fr
[5] http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-laboratoire-toscan-de-zero-waste,50817

A lire : 

A voir :